Reload page Reload page
 
 

Contact

Directeur général

Sidonie Dumas
01.46.43.20.00

Directeur Général Adjoint

Christophe Riandee
01.46.43.20.00

Directeur financier

Sami Tritar
01.46.43.20.00

Directrice de la communication

Ariane Toscan du Plantier
01.46.43.20.00

COMPANY DETAILS

Company name

Gaumont

SIRET

56201800200013

ISIN

FR0000034894

Address

30, avenue Charles de Gaulle
92200 Neuilly-sur-Seine

Phone

01 46 43 20 00

Fax

01 46 43 21 75

Compartment

B

Industry

Audiovisuel et divertissements

Website

www.gaumont.com

CALENDAR

Previous Month Avril 2020 Next Month
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
    1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30  

FEEDS

My RSS
My Google
Microsoft Live
My Yahoo

GAUMONT

Gaumont

Company : Gaumont ISIN : FR0000034894
Document type : Communiqués d'information permanente/Résultats et CA
Publication date : 10/03/2020 19:00:00

Compartment : Compartiment B
Wire : Thomson Reuters ONE

GAUMONT : Résultats annuels consolidés au 31 décembre 2019

GAUMONT : Résultats annuels consolidés au 31 décembre 2019

Communiqué de presse

Neuilly-sur-Seine, le 10 mars 2020

Le Conseil d’administration de Gaumont, réuni le 10 mars 2020 sous la présidence de Nicolas Seydoux, a arrêté les comptes au 31 décembre 2019.

RESULTATS ANNUELS CONSOLIDES au 31 décembre 2019

Chiffres significatifs des opérations (en M€)201912018Variation
Chiffre d’affaires consolidé212,1196,28,1%
Résultat des activités de production et distribution avant frais de structure11,430,9-63,2%
Résultat net part du Groupe-38,5-8,8na
Investissements142,899,343,8%
Chiffres significatifs du bilan (en M€)31-déc-2019131-déc-18Variation
Capitaux propres part du groupe230,2272,1-15,4%
Endettement financier net30,4-20,1na
1 Pour l’exercice 2019, les procédures d’audit sont en cours de finalisation.

 

Le résultat net de l’exercice accuse une perte de M€ 38,5. Celle-ci est due à un brutal durcissement des conditions de vente de catalogue de séries aux Etats-Unis à hauteur de M€ 15,0 et en France des séries d’animation à hauteur de M€ 4,0 et des performances des films à hauteur de M€ 7,0. 

n CHIFFRE D’AFFAIRES 2019

Le chiffre d’affaires consolidé de l’année 2019 s’élève à M€ 212,1 contre M€ 196,2 l’année précédente.

      o  Production cinématographique

Le chiffre d’affaires de l’activité de production et de distribution cinématographique s’élève à M€ 78,7 en 2019 contre M€ 95,5 en 2018.

  • Le chiffre d’affaires de la distribution des films en salles en France s’élève à M€ 23,1 en 2019 contre M€ 20,4 en 2018. 8,7 millions d’entrées ont été réalisées en 2019 pour dix films sortis en salles contre 8,4 millions d’entrées réalisées en 2018 pour le même nombre de films.
     
  • Le chiffre d’affaires de la vidéo en France s’élève à M€ 8,0 en 2019 contre M€ 12,4 en 2018. Les ventes en vidéo physique et sur support digital sont en repli par rapport à 2018, à l’instar du marché.
     
  • Les ventes de droits de diffusion aux chaînes de télévision françaises s’élèvent à M€ 21,5 en 2019 contre M€ 24,0 en 2018. Elles sont constituées de ventes de droits de première diffusion de films sortis en 2018, notamment Tout le monde debout et La mort de Staline, et de ventes de droits de diffusion de plus de 180 titres de catalogue.
     
  • Le chiffre d’affaires de la production et de la distribution de films à l’international s’élève à M€ 20,3 en 2019 contre M€ 33,3 en 2018. Les ventes de nouveautés se maintiennent par rapport à 2018 tandis que les ventes de catalogue sont en repli. En 2018, la production de Point Blank aux Etats-Unis avait contribué au chiffre d’affaires pour M€ 10,9.
     
  • Production télévisuelle

Le chiffre d’affaires de l’activité de production et de distribution télévisuelle s’élève à M€ 128,5 en 2019 contre M€ 92,0 en 2018.

Les ventes de séries américaines représentent un chiffre d’affaires de M€ 99,0 en 2019 contre M€ 75,4 en 2018. Comme en 2018, deux séries ont été livrées en 2019 : Narcos Mexico, saison 2 à Netflix et El Presidente à Amazon.

Les ventes de séries d’animation pour la jeunesse représentent un chiffre d’affaires de M€ 3,7 en 2019 contre M€ 8,2 en 2018. La deuxième saison de Oui Oui a été livrée à France 5 en 2019.

Les fictions et documentaires européens représentent un chiffre d’affaires de M€ 25,8 en 2019 contre M€ 8,4 en 2018. Six programmes ont été livrés, notamment la troisième saison de L’Art du crime, à France 2 et deux épisodes de la collection Julia Durant, à Sat.1

n RESULTATS 2019

Le résultat net part du Groupe de Gaumont est une perte de M€ 38,5 en 2019 contre une perte de M€ 8,8 en 2018.

Le résultat des activités de production et de distribution est en repli en 2019 principalement à cause du durcissement des conditions de vente du catalogue d’œuvres de long métrage, d’animation et de séries ayant conduit à une accélération de l’amortissement des actifs.

  • Le résultat des activités de production et de distribution de films de long métrage, hors frais de structure, s’élève à M€ 13,4 en 2019 contre M€ 21,1 en 2018.
     
  • Le résultat des activités de production et de distribution de fictions et documentaires télévisuels, hors frais de structure, s’élève à M€ 0,6 en 2019 contre M€ 8,8 en 2018.
     
  • Le résultat des activités de production et de distribution de séries d’animation pour la jeunesse, hors frais de structure, est une perte de M€ 2,7 en 2019 contre un profit de M€ 1,0 en 2018.

Le résultat des activités holding et immobilières s’élève à M€ 1,9 en 2019 contre M€ 5,9 en 2018. Il est essentiellement lié aux redevances de marque.

Les coûts de structure y compris les coûts indirects de financement s’élèvent à M€ 51,9 en 2019 contre M€ 44,5 en 2018. L’augmentation des coûts de structure est principalement liée au renforcement des activités aux Etats-Unis et à l’impact en année pleine du lancement des filiales en Allemagne et au Royaume-Uni.

n CAPITAUX PROPRES ET ENDETTEMENT

Les capitaux propres consolidés part du Groupe s’élèvent au 31 décembre 2019 à M€ 230,2 contre M€ 272,1 au 31 décembre 2018. La diminution des capitaux propres est essentiellement liée au résultat de l’exercice.

L’endettement net s’élève à M€ 30,4 au 31 décembre 2019 contre une trésorerie nette de M€ 20,1 au 31 décembre 2018. Il comprend principalement M€ 85,8 de trésorerie positive, M€ 60,0 d’emprunt obligataire de Gaumont SA et M€ 43,6 de crédits auto-liquidatifs, assis sur les recettes de préfinancement et d’exploitation des séries américaines et allemandes.

n PERSPECTIVES

En l’état actuel, il est impossible de prévoir l’impact du Coronavirus sur l’activité de Gaumont. A ce jour, le tournage des films et des séries se poursuit normalement.

Le résultat des films en France est fondé d’abord sur leur capacité à attirer des spectateurs dans les salles. La Fédération des Cinémas Français se battra pour éviter toute fermeture généralisée afin de sauvegarder le lien social que représentent les cinémas.

Il ne suffit pas que les salles soient ouvertes pour que les spectateurs s’y rendent. L’estimation précise d’une éventuelle érosion est donc impossible.

Les tournages de tous les films dont la sortie est prévue en 2020 sont terminés. Le prochain tournage, prévu pour mi-mai, concerne un film de l’exercice 2021. 

Treize films sont sortis ou sortiront en salles en 2020 :

  • Play de Anthony Marciano, avec Max Boublil et Alice Isaaz, sorti le 1er janvier, a attiré 253 343 spectateurs ;
  • Une belle équipe de Mohamed Hamidi, avec Kad Merad, Alban Ivanov, Céline Sallette, Sabrina Ouazani et Laure Calamy, sorti le 15 janvier, a attiré 334 312 spectateurs ;
  • #Jesuislà de Éric Lartigau, avec Alain Chabat, Doona Bae et Blanche Gardin, sorti le 5 février, a attiré           194 418 spectateurs ;
  • Papi-sitter de Philippe Guillard, avec Gérard Lanvin et Olivier Marchal, sorti le 4 mars, a attiré 154 115 spectateurs en cinq jours ;
  • Tout simplement noir de Jean-Pascal Zadi et John Wax, avec Jean-Pascal Zadi, doit sortir le 15 avril ;
  • Bronx de Olivier Marchal, avec Lannick Gautry, Stanislas Merhar, Kaaris, Gérard Lanvin et Jean Reno ;
  • Adieu les cons de Albert Dupontel, avec Virginie Efira et Albert Dupontel ;
  • Aline ! de Valérie Lemercier avec Valérie Lemercier, Sylvain Marcel et Danielle Fichaud ;
  • Le sens de la famille de Jean-Patrick Benes, avec Franck Dubosc et Alexandra Lamy ;
  • Serre-moi fort de Mathieu Amalric, avec Vicky Krieps et Arieh Worthalter ;
  • Mystère de Denis Imbert, avec Vincent Elbaz et Marie Gillain ;
  • Rosy de Marine Barnérias, documentaire ;
  • Comédie humaine de Xavier Giannoli, avec Benjamin Voisin, Cécile de France, Vincent Lacoste, Xavier Dolan, Jeanne Balibar et Gérard Depardieu.

Concernant les séries, des mesures de relocalisation en France d’un tournage initialement prévu en Israël ont été prises pour un projet à livrer en 2021.

Les tournages des autres séries dont la livraison est prévue en 2020 et 2021 débuteront au mois d’avril. Si les tournages devaient être éventuellement suspendus, cela aurait potentiellement un impact sur les dates de livraison.

Treize œuvres télévisuelles doivent être livrées en 2020 :

  • Arsène Lupin, à Netflix, le tournage est terminé pour 3 épisodes sur 10 ;
  • The Barbarians, à Netflix, le tournage est terminé ;
  • Do, Re & Mi, à Amazon, série d’animation en cours de production ;
  • F is for Family, saison 4, à Netflix, série d’animation pour adultes en post-production ;
  • L’Art du crime, saison 4, à France 2, le début de tournage est prévu pour le 6 avril ;
  • Move, à Netflix, le tournage est en cours ;
  • Narcos Mexico, saison 3, à Netflix, le tournage est en cours ;
  • Neun Tage wach (Nine days awake), à Pro 7, le film est terminé ;
  • Plan B, à TF1, le début de tournage est prévu pour le 14 avril ;
  • Tin Star, saison 3, à SKY Atlantic, le tournage est terminé ;
  • Totems, à Amazon, le début de tournage est prévu le 15 juin ;
  • Trial 4, à Netflix, le documentaire est en post-production ;
  • Westwall, à ZDF, le tournage est prévu en août 2020.

 n PROCHAINES DATES DE COMMUNICATION FINANCIERE

Le communiqué sur les résultats semestriels consolidés au 30 juin 2020 sera publié le 10 septembre 2020.


ANNEXE : Chiffre d’affaires consolidé annuel et du 2nd semestre

Chiffre d’affaires consolidé par secteur d’activité (en millions d’euros)31-déc-1931-déc-18Variation
Production cinématographique78,795,5-18%
Salles France23,120,413%
Vidéo France5,68,1-31%
Vidéo à la demande France2,44,2-44%
Télévision France21,524,0-10%
International films20,433,3-39%
Autres produits d'exploitation des films (1)5,75,54%
Production télévisuelle128,592,040%
Fictions américaines99,075,431%
Fictions françaises et européennes25,88,4206%
Films et séries d'animation pour la jeunesse3,78,2-55%
Redevance de marque2,76,2-57%
Autres produits divers (2)2,22,5-11%
GROUPE GAUMONT212,1196,28%
(1) Dont principalement les produits dérivés, l'édition musicale et les activités de GP Archives  
(2) Dont principalement les locations immobilières et diverses prestations de services rendues à des tiers 
    
 2ème semestre
Chiffre d’affaires consolidé par secteur d’activité (en millions d’euros)20192018Variation
Production cinématographique44,2 44,1 0,3%
Salles France15,87,1121,3%
Vidéo France2,63,3-22,5%
Vidéo à la demande France1,21,8-30,9%
Télévision France11,611,05,8%
International films9,818,7-48,0%
Autres produits d'exploitation des films (1)3,32,249,0%
Production télévisuelle118,080,5 46,5%
Fictions américaines97,273,831,7%
Fictions françaises et européennes20,02,9585,9%
Films et séries d'animation0,83,8-79,4%
Redevance de marque1,44,5 -69,1%
Autres produits divers1,01,4 -27,4%
GROUPE GAUMONT164,7130,6 26,1%
(1) Dont principalement les produits dérivés, l'édition musicale et les activités de GP Archives.

Pièce jointe

]]>