SEARCH BY

Issuer directory Issuer directory
KEYWORDS
COMPANIES / ISIN
TYPE OF INFORMATION
INDUSTRY

Start search  ADVANCED SEARCH

COMPARTMENTS / INDICES

France
America
Asia
Oceania
Africa
Europe

CAC 40 NEWS

FEEDS

My RSS My Google Microsoft Live My Yahoo

STMICROELECTRONICS N.V.

STMicroelectronics N.V. STMicroelectronics N.V.

STMicroelectronics N.V.



Company : STMicroelectronics N.V. Compartment : Compartment A
ISIN : NL0000226223 Wire : Thomson Reuters ONE
Document type : Permanent Information Releases / General Company News    
Publication date : 3/18/2013 7:59:00 AM    

Ericsson et STMicroelectronics s'accordent sur la marche à suivre stratégique pour ST-Ericsson

Ericsson et STMicroelectronics s'accordent sur la marche à suivre stratégique pour ST-Ericsson

Genève, le 18 mars 2013 - Ericsson (NASDAQ : ERIC) et STMicroelectronics (NYSE : STM) ont annoncé aujourd'hui un accord sur la marche à suivre stratégique pour la co-entreprise ST-Ericsson. Comme il a été communiqué par les sociétés mères en décembre 2012, celles-ci ont travaillé ensemble pour trouver une solution stratégique pour la co-entreprise. Après des mois d'intenses travaux en commun, les sociétés mères ont choisi l'option stratégique qui maximise chacune leurs perspectives d'avenir et leurs projets de croissance.

Les principales étapes de l'accord conclu pour la séparation de la co-entreprise sont les suivantes :

  • Ericsson reprendra le design, le développement et les ventes du modem fin LTE multimode incluant la  2G, la 3G et la 4G multimode.
     
  • ST reprendra les produits existants de ST-Ericsson, autres que les modems fins LTE multimode, et les activités associées ainsi que certaines installations de test et d'assemblage.
     
    • Le début du processus de fermeture des autres parties de ST-Ericsson.

La réalisation du transfert formel des parties de ST-Ericsson concernées par l'accord vers les sociétés mères est prévue de se finaliser au cours du troisième trimestre 2013, sous réserve de l'accord des autorités réglementaires.

Après la séparation, il est proposé qu'Ericsson reprenne environ 1.800 employés et sous-traitants, avec la plus forte concentration en Suède, en Allemagne, en Inde et en Chine.

Il est aussi proposé que ST reprenne environ 950 employés, principalement en France et en Italie, pour soutenir les activités courantes et le développement de nouveaux produits chez ST.

Il est également annoncé aujourd'hui que Carlo Ferro est nommé President et Chief Executive Officer de ST-Ericsson à compter du 1er avril 2013. Carlo Ferro est aujourd'hui Chief Operating Officer de ST-Ericsson, et succède à Didier Lamouche qui, comme annoncé précédemment, va poursuivre d'autres opportunités en dehors de la société. Carlo Ferro dirigera le travail consistant à sécuriser la poursuite des affaires de ST-Ericsson et la réalisation effective de la phase de transition.

Hans Vestberg, President et CEO d'Ericsson et président du conseil d'administration de ST-Ericsson, a déclaré : « Je souhaite la bienvenue à Carlo Ferro au poste de President et CEO de ST-Ericsson. Carlo compte plus de vingt ans d'expérience dans l'industrie des semi-conducteurs et dispose d'une solide expérience de gestion et de réalisation de projets de transformation complexes. Il a contribué aux solides progrès réalisés par ST-Ericsson l'année dernière, exécutant la stratégie et abaissant significativement le point mort ».

 « En ligne avec ce que nous avons annoncé en décembre l'année dernière, nous en sommes désormais à l'étape suivante de notre processus de sortie et avons trouvé avec Ericsson une solution qui est totalement en phase avec notre nouvelle stratégie, a déclaré Carlo Bozotti, President et CEO de ST. L'accord conclu avec Ericsson représente un pas en avant majeur vers notre nouveau modèle financier et nous permet de renforcer les compétences de notre entreprise en accueillant chez ST, à l'issue du transfert, une forte expertise complémentaire qui alimentera la croissance dans certaines catégories de produits clefs. Par ailleurs, il protège et renforce l'activité courante de ST-Ericsson, nous permettant de renforcer nos relations avec des clients clefs à la fois de ST et de ST-Ericsson ».

Avec le transfert proposé de compétences de ST-Ericsson, ST va renforcer ses capacités dans les domaines des processeurs d'application, de la radiofréquence (RF), des circuits analogiques et de puissance, ainsi que dans le logiciel et les systèmes d'intégration complexes. De plus, le portefeuille de ST-Ericsson comporte des produits qui sont complémentaires aux objectifs de ST dans les segments à plus forte croissance du marché des semi-conducteurs pour les communications sans fil, comme les systèmes optimisés analogue signaux mixtes et de gestion de l'énergie, les solutions d'amélioration de l'audio et de la vidéo à faible consommation, et les solutions innovantes de récupération de l'énergie.

L'accord est totalement en ligne avec le nouveau modèle financier de ST d'une marge opérationnelle de 10% ou plus, avec un objectif de réduction des dépenses opérationnelles nettes à une moyenne trimestrielle de l'ordre de 600 à 650 millions de dollars au début de 2014.

En outre, en conséquence de l'accord, ST prévoit de supporter des coûts, incluant la prise en compte des activités courantes de ST-Ericsson pendant la période de transition et ses coûts de restructuration, dans une fourchette comprise approximativement entre 350 et 450 millions de dollars, plus fine que la fourchette fournie à la fin de janvier 2013.

Informations à caractère prévisionnel

Certaines des déclarations contenues dans ce communiqué de presse portent sur des attentes futures et autres déclarations à caractère prévisionnel (au sens de la Section 27A de la Securities Act de 1933 ou de la Section 21E de la Securities Exchange Act de 1934 et de leurs modifications). Ces déclarations incluent des attentes concernant notre nouveau plan stratégique, notamment des avantages escomptés, les résultats d'exploitation et financiers futurs, et des attentes relatives à des événements ou à des développements dont nous pensons ou prévoyons qu'ils auront ou pourraient avoir lieu à l'avenir. Fondées sur les opinions et hypothèses actuelles de la direction, ces déclarations dépendent et impliquent des risques connus et non connus, ainsi que des incertitudes qui pourraient faire différer de manière significative les résultats, performances ou événements réels par rapport aux déclarations à caractère prévisionnel figurant dans le présent communiqué. Ces risques et incertitudes incluent les difficultés industrielles et macroéconomiques qui perdurent, les tendances qui touchent le secteur des semiconducteurs, ainsi que d'autres risques présentés en détail dans les documents déposés par la Société auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), en particulier notre rapport annuel dans le format 20F déposé le 4 mars 2013. Si l'un ou plusieurs de ces risques ou incertitudes se réalisait(ent), ou si les hypothèses sous-jacentes se révélaient incorrectes, les résultats réels pourraient varier significativement et avoir un impact négatif concret sur notre situation commerciale et/ou financière. Nous n'avons pas l'intention d'assumer et n'assumons aucune obligation de mise à jour d'informations relatives à l'industrie ou des déclarations à caractère prévisionnel présentées dans le présent communiqué de presse.

Informations sur la téléconférence et le webcast

Le communiqué de presse sera disponible immédiatement sur le site de la société à l'adresse www.st.com.


La direction de STMicroelectronics tiendra une conférence téléphonique le 18 mars 2013 à 9 heures afin de commenter l'accord avec Ericsson suivie par une séance de questions/réponses.  Les numéros de la téléconférence sont les suivants :

00-44-203-059-5862 (UK)

00-41-58 310 50 00 (Europe)


Une retransmission de la conférence téléphonique sera également disponible sur le site internet à l'adresse suivante : http://investors.st.com.


À propos de STMicroelectronics

ST est un leader mondial sur le marché des semiconducteurs, dont les clients couvrent toute la gamme des technologies Sense & Power, les produits pour l'automobile et les solutions de traitement embarquées. De la gestion de la consommation aux économies d'énergie, de la confidentialité à la sécurité des données, de la santé et du bien-être aux appareils grand public intelligents, ST est présent partout où la technologie microélectronique apporte une contribution positive et novatrice à la vie quotidienne. ST est au coeur des applications professionnelles et de divertissements à la maison, au bureau et en voiture. Par l'utilisation croissante de la technologie qui permet de mieux profiter de la vie, ST est synonyme de « life.augmented ».

En 2012, ST a réalisé un chiffre d'affaires net de 8,49 milliards de dollars. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site : www.st.com


Contacts presse :
STMicroelectronics
Pascal Boulard
Tél : 01.58.07.75.96
Mobile : 06.14.16.80.17
pascal.boulard@st.com



Biographie de Carlo Ferro


Carlo Ferro a été le Chief Operating Officer (COO) de ST-Ericsson depuis février 2012.


Carlo Ferro a occupé les postes de Senior Executive Vice President et de Chief Financial Officer (Directeur financier) de STMicroelectronics  de mai 2003 à février 2012, et durant cette période ses responsabilités ont été accrues pour englober les relations avec les investisseurs, la trésorerie, la communication corporate, la planification opérationnelle, les achats et la logistique. Il a également été membre du comité stratégique de ST. Carlo Ferro a rejoint ST en 1999 comme Group Vice President Corporate Finance. En 2002, il est devenu Deputy CFO et a été promu Chief Financial Officer en 2003.


Chez ST-Ericsson, Carlo Ferro a conduit la mise en oeuvre d'un plan de transformation et de restructuration qui a permis à la société d'abaisser substantiellement son point mort et de réduire ses pertes de 55% en trois trimestres, tout en accélérant le développement de nouveaux produits par une amélioration de l'efficacité de la R&D. Après que Carlo Ferro a rejoint la société, ST-Ericsson a démontré une discipline améliorée dans la mise en oeuvre de sa stratégie, fournissant des résultats égaux ou supérieurs aux paramètres retenus pour mesurer la performance dans pratiquement chaque trimestre fiscal. Au cours de son mandat de Chief Operating Officer, la motivation des employés et la confiance dans l'équipe de management ont augmenté, comme le montre l'augmentation significative des scores obtenue lors des sondages sur l'engagement des employés.


En tant que CFO de ST, Carlo Ferro a contribué à la réalisation d'une stratégie de croissance et de discipline financière : de 2005 jusqu'à la fin de 2011, ST a fait croître son chiffre d'affaires sur un taux composé annuel de 6% (hors cessions) et a amélioré sa situation financière nette de 1,4 milliard de dollars. De plus, pendant la période tumultueuse de 2008-2011, ST a maintenu une structure de capital solide, améliorant sa situation financière nette et maintenu un rating de crédit nettement au-dessus du seuil « investment grade » des agences de notation, tout en investissant substantiellement pour alimenter la croissance des affaires et en augmentation la distribution du dividende. Carlo Ferro a inspiré et conduit la stratégie de ST visant à concentrer son portefeuille produit qui a abouti à la création de Numonyx, qui a fusionné les activités de mémoire flash de ST et d'Intel. Il a également mené la fusion ultérieure de Numonyx dans Micron Technologies, qui a permis à ST d'améliorer sa structure de capital d'environ 1 milliard de dollars et aux employés de Numonyx de rejoindre un leader mondial durable sur le marché des mémoires. Chez ST, Carlo Ferro a supervisé plusieurs efforts de restructuration qui ont conduit à une consolidation du nombre de sites de production de 17 à 8 et à une réduction d'un tiers du nombre de sites non-manufacturiers. Concentré sur l'exécution et la discipline financière pendant son mandat de CFO, ST a publié des résultats financiers à l'intérieur de la fourchette de prévision 33 sur 35 trimestres. En reconnaissance de sa crédibilité et de son attention pour les investisseurs privés, Carlo Ferro a été reconnu en 2006 comme l'un des meilleurs CFO européens par le magazine Institutional Investor.


Chez Finmeccanica, le groupe italien leader de la haute technologie et de l'ingénierie, et, à l'époque, actionnaire de SGS-THOMSON Microelectronics (aujourd'hui STMicroelectronics), Carlo Ferro a de 1992 à 1996 acquis une grande expérience dans la planification et le contrôle, la finance d'entreprise et les fusions et acquisitions. Il fut notamment membre de l'équipe qui conduisit l'introduction en bourse de ST en 1994 et avait été associé comme expert au conseil de surveillance de ST. Au cours des trois années suivantes, il a exercé à des postes de direction exécutive chez Elsag Bailey Process Automation BN (EBPA), un leader mondial de l'automatisation de process, coté sur le New York Stock Exchange (NYSE), d'abord comme Vice President pour la planification stratégique, et plus tard comme Vice President pour la planification et le contrôle et principal cadre financier, dirigeant ces fonctions dans des phases d'acquisitions et de concentration jusqu'à la fusion entre EBPA et ABB.


Carlo Ferro a été Chairman d'Incard SA, le seul Managing Director de ST Service Srl, et membre du conseil d'administration et du comité d'audit de ST-NXP Wireless et ST-Ericsson jusqu'en février 2012. Il a également été membre des organes de gouvernance de plusieurs entreprises,  dont STS (une ancienne co-entreprise en Chine), les filiales de ST à Singapour, au Japon, en France et en Italie, une ancienne co-entreprise entre ST et Hitachi, DNP Photomask Europe, et, plus tôt dans sa carrière, dans plusieurs entreprise du domaine de l'automatisation, de l'ingénierie, du transport, de l'électronique et de la génération d'énergie.


Né à Savone (Italie) en 1961, et détenteur de la double nationalité suisse et italienne, Carlo Ferro est marié avec deux enfants. Il est diplômé en économie et gestion de l'université LUISS Guido Carli de Rome, où il a occupé le poste de professeur de planification et contrôle et dont il est professeur associé de finances avancées. Il est également expert-comptable enregistré en Italie.




 
Ericsson et ST s’accordent sur ST-Ericsson



This announcement is distributed by Thomson Reuters on behalf of Thomson Reuters clients.

The owner of this announcement warrants that:
(i) the releases contained herein are protected by copyright and other applicable laws; and
(ii) they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the
information contained therein.

Source: STMicroelectronics via Thomson Reuters ONE

HUG#1685849

BACK TO THE LIST